Comment recruter un bon rédacteur web : 9 conseils

Publié le : 09 janvier 20246 mins de lecture

Lorsque vous engagez un rédacteur pour votre site Web nouvellement conçu, vous obtenez quelqu’un avec des compétences d’écriture au-dessus de la moyenne. Mais les meilleurs rédacteurs ne sont pas seulement de bons écrivains. Ce sont des experts en interview, en recherche et en marketing. Avant de s’asseoir pour composer ces joyaux de vente ou de génération de pistes, ils doivent comprendre parfaitement tous les avantages de votre produit ou service, vos objectifs pour le projet, ce qui fait tiquer vos clients et ce qui vous distingue de la concurrence.

Si jusqu’au début des années 2000 le métier de rédacteur était très axé sur la production de textes pour des spots télévisés, des spots radio et des affichages publics, avec l’avènement du numérique, les compétences ont dû s’étoffer. Les entreprises ont commencé à tirer pleinement parti d’internet et des médias sociaux et cette révolution a obligé les rédacteurs à acquérir de nouvelles compétences : rédaction pour les moteurs de recherche (plus connue sous le nom de rédaction SEO), rédaction de PED (plans éditoriaux numériques) pour les médias sociaux et création de contenu pour blogs, newsletters, campagnes publicitaires…

Toute entreprise qui souhaite aujourd’hui communiquer de manière efficace, persuasive et engageante ne peut s’empêcher d’utiliser la plume de rédacteurs bons ou talentueux.

Si votre rédacteur n’aborde pas ces sujets et ne pose pas ces questions avant de commencer à rédiger votre texte, vous n’en aurez pas pour votre argent.

Comment recruter un rédacteur pour votre entreprise ?

Jusqu’à présent, nous avons vu ce qu’est la rédaction, ce que fait un rédacteur et quand on peut dire que les rédacteurs sont efficaces. Terminons notre voyage dans l’univers du copywriting en voyant comment recruter un copywriter. Voyons tout d’abord quelles devraient être les principales capacités en sa possession.

Hard skills d’un rédacteur web

  • capacité à lire et à concevoir un mémoire;
  • capacité à comprendre les besoins et le comportement des consommateurs;
  • excellente maîtrise de la langue française;
  • capacité à décliner le même message de différentes manières selon la chaîne et l’audience ;
  • compétences rédactionnelles correctes (pas de fautes de frappe);
  • utilisation du pack Office.

Soft skills d’un rédacteur web

  • la créativité;
  • Attitude proactive;
  • résolution de problème;
  • esprit de collaboration;
  • vitesse d’exécution ;
  • la pensée latérale.

Avant d’embaucher un expert en rédaction, demandez-vous quelles sont les activités qu’il devra effectuer le plus durant sa journée de travail. Cela vous orientera vers des professionnels aux caractéristiques en adéquation avec vos besoins. En effet, c’est une chose de travailler sur des marques, c’en est une autre de devoir écrire des articles pour le web. Demandez également un portfolio de travail, pour évaluer la progression des candidats. Et regardez leurs profils LinkedIn : ils en disent souvent beaucoup sur les soft skills ! Enfin, envisagez de demander à passer un test pratique pour tester vos aptitudes et compétences.

9 questions essentielles que votre futur rédacteur web doit vous poser avant d’écrire pour vous

  • Objectif du projet

L’objectif est-il de réaliser une vente, d’éduquer vos clients, de sensibiliser le marché à votre produit ou service, d’améliorer l’image de votre entreprise… ou peut-être, en interne, d’enthousiasmer votre force de vente, d’améliorer l’esprit de corps de l’entreprise, de la fidéliser ?

  • Le public cible :

Qui est le client à qui nous écrivons ? Quels sont leur sexe et leur âge ? Quels emplois occupent-ils ? Quel est leur statut social et leur situation économique ? Où vos clients se concentrent-ils géographiquement ? Quelles sont leurs motivations ? Que savent-ils déjà, le cas échéant, de votre produit/service ?

  • Description du produit :

Quelles sont toutes les caractéristiques du produit ; ses spécifications, ses composants, son processus de fabrication et de livraison ? Quels efforts ont été déployés pour le commercialiser à ce jour?

  • Avantage pour le client :

Pourquoi le client devrait-il acheter votre produit ou service ? Pouvez-vous quantifier les économies de temps, d’argent et/ou d’efforts ? Quelle est l’importance relative de ce produit/service pour le client ?

  • Soutien aux revendications de bénéfices :

Quelles sont les preuves disponibles pour appuyer les revendications de votre produit/service ; sous forme de données de test, de rapports de groupes de discussion, de témoignages ? Nous recherchons ici des faits spécifiques et quantifiables, et non des généralités subjectives.

  • La concurrence :

Qui sont vos concurrents sur le marché ? Comment puis-je obtenir une évaluation objective de leurs caractéristiques et une comparaison avec votre produit ou service ?

  • Considération créative :

Quelles sont les limites et les contraintes de la promotion, telles que le budget, le calendrier et les exigences générales ?

  • Distribution :

Comment comptez-vous commercialiser cette promotion ? Quelle est la campagne de marketing prévue : diffusion des annonces, où et quand, distribution des brochures et plans d’envoi ?

  • Proposition de vente unique :

Qu’est-ce qui rend votre produit/service unique sur le marché ? Qu’est-ce qui vous différencie de la concurrence ?

Plan du site